• Interview ManCity.fr : Entretien avec Romain Del Bello

    Interview - Publié le : 04/10/2012 par Mehdi Ablad
  • Romain Del Bello, journaliste sportif et présentateur télé à Canal+, nous a accordé une interview, le temps de répondre à quelques questions sur Manchester City. Homme à tout faire de la chaine Canal+, il présente actuellement l'émission hebdomadaire "The Specialists" où il reçoit plusieurs consultants pour aborder les différents sujets concernant la Barclay's Premier League. Le week-end, il présente le 11 d'Europe où sont diffusés les meilleurs matchs du championnat anglais. S'il y'en a un qui peut parler du foot Anglais, c'est bien Romain Del Bello.

  • ManCity.fr : Romain Del Bello, comme on le sait, vous animez l'émission " The Specialists " où vous décortiquez l'actualité du championnat anglais. Pouvez-nous dire ce que championnat a en plus par rapport aux autres ?
    Romain Del Bello : Je ne sais pas s'il a du plus, car le plus induit un élément de valeur. Mais il est un peu différent dans le sens où il y a une passion assez anglaise qui se rapporte au sport en général en Angleterre, qui est un pays très axé sur la culture sport et cela se traduit dans le sport le plus populaire : le Football. On sent une passion incroyable, assez viscérale chez les Anglais, quel que soit le club qu'ils supportent, il y a vraiment ce sentiment que c'est quelque chose qui leur appartient et les suivra toute leur vie. C'est cet aspect de passion qui fait qu'on ne peut être indifférent à ce championnat. En plus, il y a de beaux stades, de belles ambiances, du spectacle, énormément de bons clubs et donc du suspense. Il y a plein d'éléments qui font l'intérêt de ce championnat mais après, s'il est mieux ou moins bien que d'autres, chacun jugera de la qualité des différents championnats mais il est vrai qu'il est très passionnant.

    Avez-vous déjà visité notre site ManCity.fr ?
    Non, j'y suis pas encore allé par contre je me suis abonné sur Twitter, ce qui me permet de recevoir des petites informations qui sont bien pratiques. D'ailleurs, j'y vais en même temps que je vous parle, et je peux dire qu'il a l'air très sympa et bien fait.

    Justement, que pensez-vous de ces sites qui, comme le notre, réunissent une communauté francophone dans le but de débattre et parler d'un club étranger comme c'est le cas pour nous avec Manchester City?
    Je trouve cela assez admirable, faut voir quand on n'est pas dans le pays concerné, pouvoir se passionner pour un autre championnat, ou un autre club et mettre les moyens de s'y intéresser, car j'imagine que cela prend beaucoup de temps. On en revient à cet aspect de passion, car on sent qu'il y en a énormément derrière tout cela. Cela devient intéressant pour nous d'avoir accès à ce genre de site pour voir la tendance en ce qui concerne les supporters du club en question. Bon, on sait que ce n'est pas toujours très objectif (rire), en tout cas on regarde toujours en se disant que c'est un oeil orienté, mais cela a de la valeur quand même. En tout cas, c'est très intéressant, car les informations sont fraîches et fiables comme je le vois à l'instant avec l'information sur le forfait de Berbatov (Ndlr : l'interview a été réalisée un jour avant le match de Fulham, et le site avait publié une brève informant de la non-présence de Berbatov pour le match du lendemain). Ce que je peux remarquer c'est que vous êtes bien au courant et au fait de tout ce qui se passe.

    Passons à l'équipe de Manchester City si vous le voulez bien. Pouvez-vous nous donner votre avis sur la saison 2011-2012 de Man City et ce que ce titre représente pour le futur ?
    Il y a deux choses : le titre en soi et la manière dont il a été acquis. Le titre était un objectif essentiel du club qui a pris un nouveau virage depuis quelques années, il est évident qu'à un moment il fallait que cela paye au niveau national. Le titre de l'an dernier a validé les ambitions du club, qui plus est, a été gagné contre United parce qu'à l'arrivée c'était un duel à distance avec l'autre club de Manchester donc je pense que cela avait une double valeur pour les supporters. L'autre aspect, c'est le scénario avec cette victoire à la dernière seconde de la dernière journée dans un match complètement improbable où tout semblait quasiment fini à cinq minutes de la fin. C'est un scénario qui a l'air de forcer le destin. Après il faut voir comment on peut l'interpréter, est-ce que c'était écrit que City devait remporter le championnat ? Est-ce qu'ils ont forcé leur destin ? Il y a plein de manière de l'interpréter mais c'est évidemment un événement que City vienne enfin gagner le titre depuis tant d'années (44 ans). Le fait d'avoir réussi dans ces circonstances-là ajoute un côté mystique au titre, mais maintenant il faut le valider parce qu'à deux minutes près et sans ce qui s'était passé à la dernière seconde, City serait encore à la recherche de son titre et ça commencerait à coincer. Maintenant, il y a probablement un déblocage psychologique avec ce titre.



    Vous nous parliez à l'instant de ce but, à la dernière seconde de la dernière journée. Quelle était votre réaction quand Agüero a marqué le but du titre ?
    Ah, c'était incroyable ! Je m'en souviens très bien j'étais chez moi, et si ma mémoire est bonne c'était un dimanche dans l'après-midi, et j'avais travaillé au CFC (Canal football Club) dans la foulée. C'était incroyable, un scénario extraordinaire ! Je ne suis ni supporter de City, ni d'United donc je regardais vraiment ça d'un oeil objectif. En plus, j'aime bien Agüero donc j'étais content que ce soit lui qui marque le but. Quand on n'est pas supporter d'une équipe ou de l'autre, on apprécie quand même parce qu'un scénario comme ça ne peut pas s'écrire, ça ferait trop. Si on devait faire un film avec un tel scénario, on y croirait à peine, il n'y a que la vérité qui peut nous offrir cela. Je l'ai vécu comme un passionné de foot qui vit un moment incroyable.

    Pensez-vous que City a les capacités de garder son titre ? Sinon, comment voyez-vous cette saison pour les Citizens ?
    Oui, je pense qu'ils ont les capacités, parce qu'ils ont une sacrée équipe. Mais paradoxalement, je pense que ça va être dur. Déjà, l'an dernier, ça l'a été puisque ça s'est joué à quelques minutes près. On sent qu'ils sont poussifs dans ce début de saison, qu'ils ont beaucoup de mal, que la concurrence s'est peut-être accrue. Je dis bien peut-être, car il va falloir mesurer le potentiel d'United qui n'est pas encore flagrant, il faut voir aussi ce que vaut Chelsea contre les gros, donc peut-être un élément de réponse contre Arsenal, si tenté que ce soit un gros et justement faudra aussi voir le potentiel d'Arsenal qui a l'air plutôt intéressant. J'ai l'impression que c'est un peu comme la saison passée, c'est-à-dire que tout est possible. City a les moyens de réaliser le doublé, mais le début de saison est légèrement inquiétant. Il y a un effectif de qualité qui a été pas mal renforcé et, je trouve, intelligemment. Mais j'attends un petit déclic, car je pense que le titre n'a pas encore été bien digéré pour l'instant donc je suis encore sur la réserve.

    Lors de la dernière journée du mercato estivale, Man City a enregistré pas moins de 5 nouvelles recrues, comment analysez-vous ce mercato ?
    Alors, il faut dire qu'il y a déjà un effectif de grande qualité à City avec des stars, de bons joueurs, des travailleurs et surtout des vrais joueurs de talent. Je pense qu'ils avaient montré avec le recrutement de Rodwell qu'il s'était fixé un objectif davantage sur la durée, c'est-à-dire essayer d'affiner un effectif déjà intéressant en qualité. L'arrivée de Sinclair est une bonne chose dans le sens où c'est un joueur qui connaît déjà le championnat donc pas de problème d'adaptation. La venue de Garcia est intéressante aussi, parce qu'il va avoir un rôle à jouer devant la défense donc on sent qu'il y a une volonté de solidifier le milieu. Pour ce qui est de Maicon, on connaît ses capacités, surtout offensives pour un latéral, ce qui en fait un joueur intéressant. Je ne dirais pas que ce sont des retouches, mais c'est un recrutement intelligent, pas tape-à-l'oeil qui est fait pour peaufiner un effectif. Donc, reste à voir s'ils peuvent tirer leur épingle du jeu sachant qu'il y a quand même une équipe bien en place et ça reste compliqué de bousculer une hiérarchie. Je prends l'exemple du milieu de terrain où il y a quand même du beau monde mais c'est intéressant de voir qu'il y a une concurrence totale à tous les postes sauf deux ou trois joueurs qui semblent indiscutables.

    Avec le titre de champion d'Angleterre, il y a un autre objectif que le propriétaire a fixé, sur du long terme, c'est la Ligue des Champions et, comme on le sait, lors de la saison dernière ça s'était mal passée. Comment expliquez-vous la contre-performance de l'an passé ?
     C'est assez incroyable. De mémoire, le groupe n'était pas facile (Ndlr : City était dans le groupe A avec le Bayern Munich, Naples et Villareal et celui-ci était considéré comme le groupe de la mort) et évidemment, ça ne les a pas aidés. Bon, la ligue des Champions, on sait ce que c'est, c'est une compétition qui se joue aussi à l'expérience, car oui, il faut du talent mais il faut aussi beaucoup d'expérience. On a rarement vu une équipe venir de nulle part et faire une grosse performance, de moins en moins ces dernières années en tout cas. La dernière grosse surprise, on peut dire que c'est Porto en 2004 donc ça commence à dater. Pour City, c'était de l'apprentissage, comme un enfant qui apprend à marcher, même-ci City, c'est quand même un vieux bébé maintenant. C'est un club qui repartait de loin, il leur a fallu réapprendre à marcher en Premier Ligue, ils ont réussi et bien maintenant, il faudra apprendre à marcher en coupe d'Europe. Bon, il y a eu ce premier tour difficile, ils n'ont pas réussi à s'en sortir. En Ligue Europa, ils pensaient qu'ils pourraient faire quelque chose, cela a été finalement très compliqué. En fait, ils n'ont pas mesuré que l'Europe c'est encore une dimension supplémentaire et que ça demande beaucoup de vécu. Aussi talentueux que l'effectif puisse être, il faut prendre de l'expérience. On verra comment ça se passera cette année, ça a mal débuté avec cette défaite face au Real Madrid, mais bon, le Real c'est typiquement l'équipe qui s'y connaît en matière d'expérience. Le processus d'apprentissage va se faire progressivement dans la mesure où la Ligue des Champions ne reste quand même un ton au-dessus que la Premier Ligue. Ce n'est pas dit qu'il fasse une grosse performance en Ligue des Champions cette année, même si je pense qu'ils auront beaucoup appris de l'échec de la saison précédente.



    En tant que journaliste sportif, pouvait-nous dire quel regard portent vos confrères sur ce nouveau Manchester City ? Lui donnez-vous un statut d'une grande équipe à l'image de Barcelone ou y a-t-il un certain rejet envers ce système de mécénat ?
    Il n'y a pas de rejet particulier. Il y a surtout un oeil attentif à ce qu'il se passe, et un renouvellement qui est intéressant parce que depuis des années, on parle toujours des mêmes. Du coup, il est perçu comme un prétendant supplémentaire, avec un effectif de qualité donc le regard il est plutôt intéressé. On en est pas encore à dire que c'est le Barça, personne d'ailleurs ne peut se mettre au niveau du Barça mais on voit bien qu'il y a des joueurs de classe mondiale. Parfois il y a du beau jeu, parfois c'est plus laborieux comme c'est le cas en ce moment. De toute façon, ce n'est pas compliqué, les équipe qui essayent de rebâtir à coup de millions, comme c'est le cas avec City, ou le PSG en ce moment, ça attire toujours quelques critiques. Après, à partir du moment où ça commence à bien jouer, c'est plus facile de convaincre les gens. Ce n'est pas aussi facile que ça en a l'air, l'argent n'achète pas tout mais à partir du moment où ça joue bien, on oublie ce qui est derrière. La seule chose qui valide un club, c'est le jeu donc City va encore devoir progresser, gagner, et montrer un visage séduisant pour balayer éventuellement quelques sceptiques.

    En France, l'image du club est très négative et peu de gens connaissent la véritable histoire du club. Pensez-vous que le club souffre de son image à l'étranger, non pas chez les journaliste, mais plutôt chez le supporter lambda ?
    C'est sûr que le supporter qui ne suit pas le football Anglais de près entend parler, depuis des années, de Manchester United, d'Arsenal, de Chelsea depuis qu'Abramovitch a repris le club et même Liverpool. Là, il voit débarquer Manchester City et il a donc l'impression que c'est un club qui débarque de nulle part. Effectivement, si on gratte plus loin, on voit bien que c'est un club qui a de l'histoire, qui est retombé, et qui est en train de remonter avec de nouveaux moyens et une nouvelle méthode. Pour les gens, il est vrai que cela peut paraître comme étant un club artificiel, mais il faut bien évidemment se rappeler que c'est un club qui a de l'histoire, qui a connu des cycles, et qui est actuellement sur un cycle positif. Ça prendra peut-être du temps avant que les gens ne s'habitue à Manchester City, comme c'était le cas avec United parce que quand United avait commencé à gagner dans les années 90, c'était un énorme club avant qui a souffert un peu de la domination de Liverpool, mais qui est revenu sur le devant de la scène. Maintenant, les gens ont l'impression d'avoir toujours connu United mais quand Liverpool dominait le football anglais, on parlait beaucoup moins de United. C'est une question de cycle, comme Lyon en France, qui, à une époque, ne gagnait rien, mais dès qu'ils ont commencé à aligner les titres de champion  (ndlr : les 7 titres consécutifs de l'Olympique Lyonnais), il y a toute une génération de jeunes qui ont l'impression que Lyon a toujours existé. C'est une histoire de génération.

    L’un des projets du club, qui va en adéquation avec les prochaines réformes du fair-play financier, c’est de construire un grand complexe de formation et y attirer les plus grands espoirs du football local, inspiré du modèle Barcelonais; pensez vous que cela puisse constituer l’avenir du club ?
    C'est une bonne chose. C'est effectivement une manière de s'adapter au fair-play financier. Mais c'est également une façon de rendre un peu viable son club, de le pérenniser sur la durée, de former des joueurs qui s'identifie au club et de donner une identité de jeu à son club. Bien évidemment, cela demande beaucoup de moyen et de travail humain pour repérer des joueurs qui peuvent s'adapter aux systèmes que prône l'entraineur. C'est un bel investissement sur l'avenir, qui montre que ce n'est pas juste une volonté de taper un coup sur quelques années et de repartir en laissant le club (ndlr : le cas de Malaga).

    Vous nous disiez que vous étiez content que ce soit Agüero qui ait marqué le but du titre car vous appréciez beaucoup ce joueur. Mais, quels sont les joueurs qui vous impressionnent le plus à Manchester ?
    Autant le dire je pense qu'objectivement, Yaya Touré est un monstre. J'aime beaucoup Kompany, mais aussi David Silva, même s'il a un peu de mal dans ce début de saison quand on sait ce qu'il peut faire. Après on a toujours des petites préférences subjectives, donc oui, j'adore Agüero, j'aime bien son style, je trouve qu'il ne fait pas de vagues, il fait bien son boulot, ce n'est pas quelqu'un qui va pourrir le vestiaire. Que ce soit au niveau football, ou personnalité, c'est vraiment le joueur que je préfère à City et c'est pour ça que je suis content qu'il ait marqué le but du titre. Et j'imagine que vous aussi (rire).


    http://www.canalplus-afrique.com/var/canalplus_cos/storage/images/programmes/sport/magazine-sportif/the-specialists/61988122-36-fre-FR/The-Specialists_cos_fiche_prog_visuel.jpg
    Parmi les joueurs des Skyblues il y a deux français, Gael Clichy et Samir Nasri, qu’avez-vous pensé de leur saison et vont-il être plus forts maintenant en jouant à ce niveau de compétition ?
     J'étais très sceptique sur Clichy quand il était à Arsenal, et j'ai été très surpris de voir City le recruter. Mais, je trouve que c'est un changement de carrière qui a été à son avantage, il est un peu plus costaud et consistant. Après, c'est la concurrence, il n'a pas le choix, donc c'est à lui de montrer qu'il a le mental pour s'en sortir. Pour ce qui est de Nasri, je trouve que ça lui profite, c'est un gars qui a besoin d'être titillé un peu. À Arsenal il était dans une sorte de confort, qui ne le faisait peut-être pas progresser. On voit bien que Mancini lui fait confiance, je crois qu'il a été titulaire à tous les matchs avant sa blessure, ce qui n'est pas évident quand on voit l'effectif de City. Je pense que c'est un joueur qui a besoin d'un contexte concurrentiel dans un club comme City, pour être régulier et montrer qu'on peut compter sur lui. À mon avis, c'est quelque chose de positif pour lui.

    Que pensez-vous de la gestion de Mancini, notamment des cas Tevez et Balotelli?
    Les noms que vous venez de me donner sont des cas particuliers. Ce n'est pas facile pour un entraineur d'avoir un Tevez ou un Balotelli. Il a une gestion assez souple avec Balotelli, parce que je pense qu'il le comprend, ils sont tous les deux Italiens et Mancini connaît très bien son talent. Avec Tevez, il y a eu l'histoire de la non-rentrée en jeu. Après, je ne sais pas quelle attitude adopter, je trouve qu'il est plutôt cool, dans l'ensemble, dans son approche. Est-ce la bonne méthode ? Je n'en sais rien. Je ne pense pas qu'un entraineur dur et rigoureux, arriverait à gérer les cas Balotelli et Tevez. Je me demande si ce n'est pas lui qui a raison, d'avaler parfois quelques couleuvres, pour que ça puisse passer mais je pense que le bilan est mitigé. En ce qui concerne Tevez, il n'y a plus de problème puisque tout cela a été un peu oublié, c'est un joueur qui se suffit à lui-même et quand la crise est passée on sait ce qu'il peut apporter. Balotelli, est de toute façon très difficile à gérer, et je ne sais pas si, Mancini lui-même ait la solution. Après il a choisi cette approche, et on verra si l'avenir lui donne raison.

    L'ensemble de l'équipe de ManCity.fr tenait à remercier Romain Del Bello pour sa sympathie, sa disponibilité et la qualité de ses réponses.





Propulsé par Disqus

Nos brèves

Résultats Man City offert par footendirect.com

Classement offert par FootenDirect.com

Rejoignez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter
Encerclez-nous sur Google+