• Mercato : Les perspectives pour janvier.

    Transferts - Publié le : 29/12/2012 par Citizens
  • Si le mercato hivernale ne commence que dans quelques heures, Manchester City a presque tout prévu pour le mois de janvier. Qui est sur la liste des transferts, qui ne l'est pas, qui est intransférable... Tout est prêt pour ce nouveau marché des transferts. Analyse de ce qui devrait se passer. 

  • Ils ne bougeront pas :

    Les piliers :  

    Hart : Même si le nom de Victor Valdés a certainement dû lui titiller les oreilles, Joe Hart ne bougera pas de Manchester City avant un bon moment. La presse évoquait une altercation avec Mancini, mais il n'y a aucune chance pour voir l'avenir du club s'envoler. Probabilité de départ : 0 %.  

    Kompany : Le capitaine va rester quoi qu'il advienne. Il est désormais indispensable au bon fonctionnement de l'équipe. Probabilité de départ : 0 %.  

    Zabaleta : Même si sa prolongation date d'il y a plus d'un an, il ne devrait pas changer d'air lui non plus, trop important dans le système de rotation de Mancini et surtout titulaire indiscutable depuis la blessure de Micah Richards. Probabilité de départ : 0 %.  

    Richards :  Absent depuis des mois à cause d'un genou qui le fait souffrir, Micah ne bougera pas non plus. Il bénéficie du même statue que Hart au sein du collectif. Probabilité de départ : 0 %  

    Barry : Auteur d'un début de saison mitigé, il ne reste pas moins l'un des cadres du vestiaire. Buteur héroïque contre Reading, il a encore prouvé qu'il faisait partie du noyau dur de l'équipe, celle qui a remporté le titre il y a 6 mois déjà. Probabilité de départ : 0 %. 

    Milner : Même son de cloche que pour Barry. Probabilité de départ : 0 %.  

    Yaya Touré : Certains supporters pleurent déjà son départ pour la CAN. L'infatigable milieu va quitter City durant plusieurs mois pour tenter de revenir avec le trophée Africain dans son pays, mais son club va se trouver ô combien démunie de cette perte. Probabilité de départ : 0 %.  

    David Silva : Merlin a prolongé il y a peu. Aucun soucis à se faire, donc. Probabilité de départ : 0 %. 

    Agüero : Le génie a connu un début de saison plutôt compliqué avec seulement 8 buts toutes compétitions confondus. Cependant, son entraîneur peut se vanter d'avoir l'un des duo offensif les plus impressionnant du monde lorsqu'il associe son Kun avec Carlos Tévez. La paire d'argentins sera, sans doutes possibles, l'attraction de la deuxième partie de saison. Probabilité de départ : 0 %.

    Tévez : Le Carlos rebelle et irrespectueux est bien loin. Il a commencé la saison comme une petite bombe avant de s'éteindre doucement. Mais sa hargne et son engagement lui valent tous les respects du monde. Probabilité de départ : 0 %. 

     

    Les nouveaux venus :  

    Richard Wright : Recruter pour compenser numériquement la perte de Taylor au poste de troisième gardien, il n'a pas encore joué et ne devrait pas jouer d'ici la fin de saison et de son contrat (sauf catastrophe). Mais, il était prévenu. Probabilité de départ : 0 %.  

    Maicon : Ses performances ont été très discrètes depuis qu'il est à City. Trop ? Peut-être, car il aurait pu joueur un rôle prépondérant avec la blessure de Richards. Blessé à son arrivée, il a, pour sa défense, connu une préparation contrariée. Probabilité de départ : 10 %.  

    Nastasic : Comme dirais Piers Morgan : BOUM ! Son arrivée s'est fait dans la discrétion la plus complète, mais ses performances ébahissent les observateurs de football. Dès son premier match Citizen contre le Real Madrid, il a éclaboussé la rencontre de son intelligence. Que de belles promesses pour l'avenir. Probabilité de départ : 0 %.

    Rodwell : La Déception du mercato estival, avec un D majuscule. Venu pour être le nouveau pilier du club au milieu de terrain, il est collé au banc des remplaçants. Il a commis plusieurs erreurs qui lui ont sûrement coûté la confiance de Mancini et il devrait travailler dur pour revenir. Cependant, il garde le soutient des supporters du club. Probabilité de départ : 10 %.  

    Javi Garcia : Un proverbe français illustre parfaitement le cas Javi Garcia depuis qu'il est à City : Mi-figue, mi-raisin. En fait, tout le monde attend plus de celui qui a coûté plus de 25 M€ au club. Il a réussi à marqué dès sa première apparition sous le maillot SkyBlues, mais doit désormais prendre une place de titulaire qui lui était promise à condition de s'imposer. Probabilité de départ : 0 %.  

    Scott Sinclair : Il a longtemps lutté avec Rodwell pour la place... de flop. Avec 3 titularisations (toutes compétitions confondus) en une demie-saison, il n'a pas eu l'occasion de montrer de quoi il est capable. C'est avec une grande incompréhension qu'il commence à trouver ses marques au sein du collectif. Probabilité de départ : 20 %.

     

     

    Ils devraient rester, sauf belle offre :

     

    Pantilimon : Sa « boulette » lors du Community Shield l'a fait baisser dans l'estime que Mancini avait de lui. Sans pour autant être devenu indésirable, le club scrute l'oiseau rare au poste de doublure et Pantilimon pourrait être sacrifié si les recruteurs mettent la main sur une perle (la piste Butland était évoquée cet été). Il restera sauf offre mirobolante. Probabilité de départ : 30 %.  

    Kolarov : Le chouchou de Mancini a toutes les raisons de rester un peu plus à Manchester City, mais les grosses écuries italiennes l'admirent de plus en plus près. Le serbe a enfin convaincu tout son monde à l'Etihad mais, une offre au-dessus de 15 M€ devrait lui ouvrir d'autres horizons.  Probabilité de départ : 30 %.

    Clichy : Sauf offre intéressante du PSG en cas d'échec du dossier Cole (entre autre), Clichy sera Citizen pour encore quelques mois. Probabilité de départ : 20 %.  

    Nasri : Les prochains mois vont être décisif pour le joueur français. Très discret après son EURO complètement manquée, il s'est fondu dans la masse à Manchester. Mais sur le terrain, le cauchemar continue pour lui, son inefficacité le mène sur la mauvaise pente. Le boss Mancini lui donne encore son soutient mais, il est difficile d'imaginer Nasri finir la saison avec ce piètre niveau. Surtout qu'Adam Johnson a été sacrifié pour lui et que Scott Sinclair est sur le même chemin que son compatriote. Probabilité de départ : 30 %.  

    Razak : Parti à la CAN avec le duo des frères Touré, il va vivre sa première grande expérience de professionnel sous les ordres de Lamouchi. Plein de bouillon, il compte dans l'effectif et ne partira que sous forme de prêt. Mais, il ne quittera pas le navire en janvier, si un prêt doit être signé, ce sera plutôt en mars ou en avril comme l'autorise la législation anglaise. Probabilité de départ : 30 %.

    Dzeko : Placé sur la liste des indésirable dans les dernières heures du marché hivernales, le club lui doit une fière chandelle. Son statue de « Supersub » a rapporté gros à ses co-équipiers. Il fait partie des (rares) satisfactions de la première moitie de championnat. Indéboulonable sauf si une offre irrefusable arrive sur le bureau des dirigeants. Probabilité de départ : 20 %.  

    John Guidetti : Il n'a pas foulé une pelouse depuis plus de 8 mois maintenant. L'idéal serait de trouver un club pour le prêter jusqu'à la fin de la saison, histoire qu'il se refasse une santé. Mais l'avenir de Balotelli et la future arrivée d'un attaquant va décider de son futur. Probabilité de départ : 70 %.  

     

    Ils sont encouragés à faire leurs valises : 

     

    Kolo Touré : L'aîné des Touré va pouvoir faire son choix sans trop de pression. City ne le poussera pas dehors mais, il est, bien sûr libre, de partir. Soit il va rester un peu plus avec son frère Yaya, soit il va poursuivre sa carrière ailleurs. C'est du 50-50. Probabilité de départ : 50 %.  

    Lescott : Moyes reprenait son nom avec insistance avant l'opposition des Toffes aux SkyBlues. Simple tentative de déstabilisation ou réelle conviction de faire revenir le défenseur au bercail ? Le mois à venir nous le dira. Probabilité de départ : 40 %.  

    Balotelli : C'est sûrement la fin d'une ère. Malgré toute la bonne volonté du monde, Mancini n'en peut plus et Balotelli va devoir changer d'ici peu. Si son départ n'intervient pas en janvier, il aura lieu cet été mais une chose est sûre, les heures que Mario Balotelli passe à City sont comptés. La Milan AC est positionné sur le dossier et Man City ne s'opposera surement pas à un départ de son bad-boy.  Probabilité de départ : 60 %. 





Propulsé par Disqus

Nos brèves

Résultats Man City offert par footendirect.com

Classement offert par FootenDirect.com

Rejoignez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter
Encerclez-nous sur Google+